Logo PG Software
dimanche, 03 mars 2013 20:34

Surveiller un Cluster de Base de Données Cassandra avec Applications Manager

Évaluer cet élément
(1 Vote)

logoCassandra est une base de données NoSQL de la Fondation Apache qui est connu pour son modèle de données BigTable. Il fournit des services hautement évolutifs, sans aucun point faible avec de gros volumes de données distribuées sur différents serveurs. Les principales caractéristiques de Cassandra sont sa tolérance aux pannes, la réplication et le regroupement pour la redondance et le basculement, une architecture décentralisée et évolutive et une cohérence accordable.

Le suivi des performances d’une base de données Cassandra est très important afin d'éliminer les lacunes fonctionnelles dans le système de base de données. Applications Manager facilite le travail des administrateurs IT en surveillant les indicateurs clés de performance de Cassandra et en fournissant les renseignements nécessaires. Cela permet à l'administrateur d’affiner les performances et d'utiliser Cassandra à sa pleine mesure.

Applications Manager utilise des MBeans JMX pour recueillir divers attributs et mesures afin de surveiller la base de données Cassandra. Voici ce que nous offrons en termes de monitoring pour Cassandra :

infra

 

1. Vue Infrastructure : Visualiser tous les nœuds du cluster Cassandra sur une même interface

La vue infrastructure montre les détails et les relations de tous les nœuds du cluster Cassandra.

2. Surveillance des Performances Clés – Utilisation du CPU, de la Mémoire & du Stockage

cassandra-cpu-utilizationL’Utilisation du CPU donne une idée du nombre de processeur utilisé par l'application, ainsi que l'évaluation de la santé du système de base de données Cassandra. Plus ce nombre est élevé, plus l’application est surveillée.

L’Utilisation de la Mémoire suit la quantité de mémoire utilisée par l’application ainsi que la quantité de mémoire disponible.

 

 

cassandra-memory-utilization

 


Des erreurs de « mémoire insuffisante » peuvent survenir et, par conséquent, l’application cessera de fonctionner brutalement. Ainsi la surveillance de l’utilisation de la mémoire permet d'identifier une fuite de mémoire dans l'application.

Le stockage est la quantité d'espace disque utilisée par l'application. Cet attribut permet de déterminer la capacité du système de base de données Cassandra.

 

 

3. Estimation de la charge

cassandra-operations-statisticsApplications Manager recueille des informations sur le nombre d'opérations dès le démarrage du serveur, ce qui permet d'évaluer la charge du serveur de base de données Cassandra.

Les attributs surveillés comprennent le nombre d'opérations de champs, de lecture et d'écriture. Les attributs de type compteur sont converties en nombre d'opérations par seconde.

Il y a également des attributs qui fournissent des informations sur le temps de latence (en secondes) des opérations depuis la dernière lecture de l'attribut. Il en va de même pour les opérations de champs, de lecture et d'écriture.

 

 

pending-task4. Diagnostiquer les retards au sein du système

Les tâches en attente sont une information importante pour diagnostiquer les retards dans le système de base de données Cassandra. Applications Manager surveille la plupart de ces tâches en attente, telles que le nombre de commandes en attente d'exécution, le nombre de réponses en attente d'être renvoyé, le nombre de tâches CommitLog et de compactage dans la file d'attente qui doivent exécutées, etc…

Le suivi de l'ensemble de ces tâches en attente permet de diagnostiquer l'état de santé du système de base de données Cassandra.

 

5. Une analyse complète des différentes étapes dans les pools de threads

taskUne base de données Cassandra utilise des threads répartissant les différentes étapes de l'exécution. Les différentes tâches de chaque thread sont actives, en attente, terminées, bloquées et toujours bloquées. Chaque thread est destiné à un job spécifique et connaître le nombre de tâches qu’ils contiennent aide à mieux comprendre ces tâches.
Par exemple, le thread « FlushWriter » écrit les flux de sortie sur le disque. Si le nombre de tâche augmente dans ce dernier, cela signifie que Cassandra utilise plus de mémoire mémoire, mais l'écriture sur le disque est plus lente.
Applications Manager surveille toutes les tâches de tous les pools de threads et les affiche dans un tableau unique afin que toutes les mesures soient vues au même endroit. Applications Manager surveille également le nombre de messages de type read, read_repair, binary, range_slice et request_response qui sont supprimés. Cela vous aidera à déterminer la surcharge sur le serveur de base de données Cassandra.

cluster6. Aperçu du statut des nœuds du cluster

Cette vue montre l'état et la charge de tous les nœuds du cluster dans un seul et même tableau.

Les nœuds du cluster peuvent avoir différents statuts, ils peuvent être actifs, injoignables, déconnectés, connectés et mobiles.

 

 

7. Identifier les causes des problèmes critiques grâce à JVM stats

javaTrouver la cause des erreurs du type « mémoire insuffisante » est toujours difficile. Vous devez connaître tous les états des threads de l'application au moment même où l'erreur s'est produite. Configurer des seuils, vous informe seulement après l'événement, mais ce que vous voulez c’est savoir ce qui est arrivé à l'heure exacte de l'erreur.

Vous pouvez résoudre ce problème en configurant un vidage thread/heap pour chaque serveur ou liste de serveurs. Cela aide à analyser et identifier la cause des erreurs JVM critiques.

 

 

C'est en un mot, ce qu’Applications Manager peut offrir à vos serveurs Cassandra. Afin de le constater par vous-même, essayez Applications Manager 11 dès aujourd'hui et faites votre demande de cotation.

Lu 6091 fois

Vous avez la possibilité de créer un compte lors du téléchargement d'un produit.