Logo PG Software
Gestion mobile

Gestion mobile

Blog des outils de gestion pour mobiles

Attaques 'man in the disk'

Les entreprises qui offrent la mobilité à leurs employés bénéficient de certains avantages, notamment une meilleure productivité ou des économies sur les locaux en permettant aux employés de travailler à domicile, mais cela comporte quelques risques pour la sécurité. En gardant à l'esprit la sécurité de l'entreprise, les entreprises doivent s'assurer que les périphériques des employés sont correctement gérés et sécurisés.

Les cyberattaques mobiles évoluent chaque jour, en particulier celles qui visent les appareils Android. Avec la nature ouverte d'Android, les attaquants peuvent même obtenir des privilèges root pour un périphérique dans les bonnes circonstances. Les chercheurs en sécurité de Checkpoint Software Technologies ont identifié un nouvel ensemble de cyberattaques mobiles appelées attaques Man-in-the-Disk qui peuvent infecter les téléphones Android et même lancer des attaques par déni de service (DoS).

Dans un monde où les entreprises doivent régulièrement repousser les attaques de logiciels malveillants et de rançon, la sécurité des appareils et des données est devenue primordiale. Alors que les pirates informatiques se concentrent encore principalement sur l'attaque des ordinateurs de bureau et portables, les entreprises doivent penser à l'avenir et s'assurer qu'elles ont pris les bonnes mesures de sécurité pour sécuriser tous leurs terminaux, en particulier maintenant que les environnements où les mobiles prennent de la vitesse.

De nombreux fournisseurs de terminaux ont reconnu le besoin d'une meilleure sécurité mobile, y compris Microsoft. Microsoft a publié diverses fonctions de gestion des appareils mobiles qui aident les utilisateurs à renforcer la sécurité de leurs appareils et, par conséquent, les données présentes sur ces appareils. Poursuivez votre lecture pour voir comment ces fonctions peuvent vous aider à protéger vos appareils mobiles Windows contre les accès non autorisés.

Bonne nouvelle pour toutes les entreprises qui ont pris le train en marche avec Chromebook : nous avons élargi notre offre de gestion des terminaux mobiles en prenant en charge Chrome OS. Mobile Device Manager Plus, notre solution de gestion des appareils mobiles, peut maintenant aider les services informatiques de toutes tailles à gérer leurs Chromebooks.

Google a fourni un certain nombre de fonctionnalités spécifiques à la gestion en entreprise, et nous nous sommes assurés que Mobile Device Manager Plus fournira un support immédiat pour chacune de ces fonctionnalités.

Lorsque la communication dans un champ proche (NFC) est apparue sur le marché pour la première fois, c'était magique. C'était la réponse à toutes nos frustrations de partage de documents, puisqu'un "bump" était suffisant pour partager des documents d'un appareil à l'autre. Mais au fur et à mesure que les gens commençaient à se familiariser avec cette fonctionnalité, ils ont pris conscience de ses nombreuses lacunes et des questions ont commencé à se poser. Comment partager des documents vers des périphériques qui ne supportent pas le NFC ? Comment partager des documents sur un grand nombre d'appareils ?

Avec des logiciels malveillants tels que WannaCry et Petya causant des ravages sur les PC et les ordinateurs portables, nous assistons actuellement à une autre menace cybernétique, cette fois-ci sur les appareils mobiles. Ce nouveau logiciel malveillant s’appelle CopyCat.

Qu’est-ce que le malware CopyCat Android ?

CopyCat est probablement l'une des plus grandes et plus répandues cyberattaques affectant Android. Elle touche plus de 14 millions de périphériques Android dans le monde entier. Le logiciel malveillant CopyCat s’introduit sur les appareils Android via une source tierce ou via une attaque par phishing.

Vous avez la possibilité de créer un compte lors du téléchargement d'un produit.