Logo PG Software
vendredi, 06 décembre 2019 13:44

Migrations de Windows 7 à Windows 10, troisième partie : Les méthodes rapides, faciles et avancées de déploiement de l'OS

Écrit par  ManageEngine France
Évaluer cet élément
(0 Votes)

DC W7 EOL Blog 3

Dans la deuxième partie de cette série de blogues, nous avons vu en détail comment les ordinateurs seront impactés par la fin de vie de Windows 7, et nous avons aussi examiné les complexités du processus de migration vers Windows 10. Windows 10 est actuellement considéré comme le système d'exploitation le plus sécurisé de Microsoft et a déjà fait ses preuves en utilisant sa protection avancée contre les menaces (Advanced Threat Protection - ATP) intégrée pour contrer WannaCry, la plus grande attaque mondiale de ransomware jamais réalisée à ce jour.

Avez-vous bien préparé les terminaux de votre entreprise pour le processus de migration ? Jetez un œil à cette liste de contrôle pour vous aider à assurer une migration sans soucis.

  • Avez-vous une idée précise du nombre de machines de votre réseau fonctionnant sous Windows 7 ?
  • Avez-vous prévu suffisamment de temps pour déployer manuellement Windows 10 sur tous les terminaux ?
  • Avez-vous sauvegardé les données de vos utilisateurs avant la migration ?
  • Êtes-vous prêt à revenir en arrière en cas d'incompatibilité des processeurs dans les ordinateurs ?
  • Êtes-vous prêt à gérer les codes d'erreur qui pourraient apparaître pendant le déploiement ?
  • Connaissez-vous les pré-requis matériels pour Windows 10 ?

Si vous avez des éléments non cochés ci-dessus, il est peut-être temps de revoir nos blogs précédents et de vous faire une idée précise des problèmes que vous pourriez rencontrer lors de la migration de Windows 7 à Windows 10. Dans ce blog, nous vous fournirons des conseils détaillés sur les méthodes les plus simples et les plus efficaces pour déployer Windows 10 sur tous vos ordinateurs en réseau.

 

Sécurité des données des utilisateurs

La préoccupation première de tout responsable informatique doit être de sécuriser les données des utilisateurs existants. Avec une nouvelle mise à niveau du système d'exploitation comme Windows 10, il y a un risque élevé de perdre ces précieuses données stockées dans les ordinateurs. L'installation du système d'exploitation Windows 10 peut se faire de deux façons : à blanc ou mise à niveau. Lorsqu'un ordinateur est démarré avec la configuration de mise à niveau, les données du système restent intactes. L'autre option est la méthode à blanc ; en utilisant cette méthode, il y aura un effacement total du lecteur contenant les données utilisateur. La façon la plus sûre de protéger les données lors de la migration de Windows 7 vers Windows 10 est de faire une sauvegarde des informations sensibles dans un périphérique de stockage séparé et amovible.

Vérification de la compatibilité des logiciels

Comme indiqué dans le blog précédent, il faut d'abord obtenir un rapport d'inventaire détaillé de toutes les applications qui sont installées sur les ordinateurs du réseau avant de passer à Windows 10. Ce processus peut être simplifié en utilisant le module de gestion des équipements dans un outil de gestion des terminaux comme ManageEngine Desktop Central. Ce rapport déterminera si toutes les applications existantes seront prises en charge par Windows 10 en vérifiant auprès de leurs fournisseurs.

Si vous ne contrôlez pas ce point, vous risquez d'exécuter des applications non prises en charge, ce qui pourrait à son tour créer des problèmes de sécurité. Suite à cette vérification, effectuez un test approfondi des applications à l'aide d'outils Microsoft natifs pour vérifier les problèmes de compatibilité. Une fois que les applications logicielles sont jugées compatibles, mettez à niveau quelques machines dans un environnement de test pour voir comment elles fonctionnent et corriger tout problème de performance des applications qui se produirait. Grâce à cette méthode, les problèmes de compatibilité logicielle peuvent être complètement éliminés avant que la mise à niveau ne soit appliquée à toutes les machines de votre environnement de production.

Quel type de surclassement choisir

Microsoft propose deux types de mises à niveau pour Windows 10 : la mise à niveau sur place et l'approvisionnement dynamique. La mise à niveau sur place fournit un processus automatisé qui migre les données, paramètres, pilotes et applications existants et peut être utilisé lorsqu'il n'y a pas de changement significatif dans le BIOS ou la configuration de l'OS.

L'approvisionnement dynamique permet aux entreprises de configurer un nouveau Windows 10 sans avoir recours à une image Windows personnalisée. Ce processus peut être utilisé pour les périphériques BYOD ou lorsque l'utilisateur final est autorisé à installer le système d'exploitation par lui-même à l'aide d'une fonctionnalité comme le portail libre-service de Desktop Central. La méthode traditionnelle d'effacement et chargement est utilisée dans les situations où il y a des changements significatifs dans la configuration du système d'exploitation ou lorsque vous passez d'une version précédente du système d'exploitation autre que Windows 7.

Ce sont quelques-unes des méthodes avec lesquelles vous pouvez assurer un processus de migration vers Windows 10 de manière sûre. Restez attentifs au prochain blog de cette série, où nous vous dévoilerons la solution la plus simple et la plus facile pour compléter le processus de migration en quelques clics seulement.

Nisha Balajee, Content Writer chez ManageEngine

 

Lu 165 fois Dernière modification le mercredi, 11 décembre 2019 16:06

Vous avez la possibilité de créer un compte lors du téléchargement d'un produit.